Colloque-aviaire

La meilleure façon de faire croître la connaissance, c'est de la partager.

Devenir membre

 

NOUVEAU!

colloque-express en Région !

TÉLÉCHARGER

Document à télécharger et à imprimer gratuitement

*ATTENTION*

CARNET DE SANTÉ

Plusieurs sujets seront ajouté a notre version 2018

Les perchoirs, la cage a dodo, la cage d'hôpital, les dangers de nos maisons, etc


 

   Accès rapide à la liste des vétérinaires       

Touky est l'élément déclencheur à la création du Colloque-aviaire.  Son histoire est la preuve que l'incompréhension de ses magnifiques animaux mène à des histoires tragiques mais, avec des connaissances et de la patience tout est possible.  Par ce fait vécu, vous allez mieux comprendre le but de notre organisme :  un Coco en santé et heureux passe par un propriétaire ayant acquis la connaissance de son oiseau !

Un diamant vert appelé Touky

 par Marie Choquette

 Touky, est arrivé au refuge par le biais d'un salon auquel nous avons participé en mai 2005.

 C'est dans une boîte à souliers, un orteil manquant, sale, déshydraté et complètement paniqué, que ce petit nous a été présenté. Voyant mon visage déconfit devant cette petite boule de plumes au fond de sa boîte, c'est avec effroi que je reçois alors les informations que son porteur s'empresse de nous donner. Un de ses voisins s'était vanté de s'être débarrassé de sa « peste » en l'abandonnant dans un abri de type chenil qu'il avait construit pour ses chiens. « Si tu le veux, va le chercher », lui aurait-il dit.

 Au cours des premières semaines suivant son arrivée, le pronostic de sa réhabilitation se présentait comme plutôt sombre: confiance sur quoi que ce soit à zéro, territorialité extrême, anxiété, panique, agressivité, le tout entremêlé d'une imprévisibilité de l'un à l'autre de ces états qui était absolument déconcertante.

 Ne connaissant que très peu son historique et ne sachant pas combien de temps cet oiseau avait été laissé à lui-même, en situation de survie, de même que les liens que cela avait pu amener, il était difficile d'établir un plan de réhabilitation approprié qui permettrait à la fois de construire un lien de confiance tout en lui amenant sécurité et quiétude.

 La constance d'une routine bien établie, la réponse à ses besoins, autant physiques qu'émotionnels, de même que beaucoup de patience et de compréhension face à ses fréquentes et importantes fluctuations d'humeur, ont donc été placés au centre des interventions de sa réhabilitation.

 Un travail de longue haleine s'amorçait...

Quelques années ont passé et Touky, malgré une cage grande ouverte, ne sortait que très peu de sa cage, surveillait encore constamment ses arrières et avait encore des épisodes au cours desquels il passait d'une agressivité impressionnante à un état de panique extrême en une fraction de seconde et ce, sans que nous n'en comprenions toujours les raisons.

 Malgré toute la constance que nous avions mise dans le processus de sa rééducation, nous étions forcés d'admettre que nous ne pouvions rien faire de plus au niveau de nos interventions. Touky devait maintenant faire son propre bout de chemin dans sa réhabilitation, ce qu'il ne semblait malheureusement pas apte à faire à cette époque. Dans ces conditions, nous avons donc pris pour acquis que la meilleure solution était qu'il demeure au refuge de façon définitive.

 Deux autres années ont passé et, graduellement, Touky a commencé à explorer de plus en plus son environnement jusqu'à complètement délaisser sa cage. Enfin, il commençait son propre travail dans un processus vers une vie plus équilibrée. Malgré une certaine instabilité encore présente, il gravitait de mieux en mieux, au quotidien, au sein du groupe composé des oiseaux que nous avions au refuge à cette époque. Bien qu'encore hésitant, il acceptait de plus en plus que je le manipule, et il me permettait même, à l'occasion, quelques brèves gratouilles. Quels beaux pas il était en train de faire!! Je me réjouissais de cette belle marque de confiance qui s'amorçait enfin. Existe-t-il plus belle récompense?

 Puis, un après-midi d'été de 2010, Touky, sans crier gare, se risqua à atterrir sur l'épaule d'une amie du refuge, Mme Danielle Poitras. Ne sachant trop comment réagir, vu une  certaine instabilité encore présente, surtout envers les étrangers, je précisai à Danielle que bien qu'il ne démontrait aucun signe d'agression, il n'en demeurait pas moins que Touky étant Touky, le laisser sur son épaule pouvait comporter un certain risque de morsure... À elle de décider si elle voulait avancer dans cette initiative de notre *petite terreur*. Prenant son courage à deux mains, Danielle me dit alors : «Au pire, il n'a qu'un petit bec, alors ça fera juste une petite morsure ». À notre grand étonnement à toutes les deux, Touky, avec tout le charme dont il pouvait être pourvu, se mit à parer Danielle de tous les honneurs dont peut faire montre un prétendant des plus amoureux. Notre boule de plumes venait de vivre rien de moins qu'une des plus belles sensations que la vie puisse mettre sur notre chemin : il venait de vivre un coup de foudre!

 Il avait enfin trouvé ce qui lui manquait pour parfaire son cheminement ... Il avait trouvé l'Amour avec un grand A!

Touky vit aujourd'hui au sein de la belle, grande famille de Danielle. Le temps passé au refuge ainsi que tout l'amour, la compréhension et les bons soins que Danielle a su lui apporter par la suite ont fait en sorte de polir une pierre jusqu'à en faire ressortir un superbe diamant qui brille maintenant du plus bel éclat qui soit... un magnifique diamant vert!!

À ce jour Touky est un bel oiseau équilibré, bien dans sa peau et dans ses plumes malgré son passé. Il est, à mon avis, la preuve que chaque oiseau peut cacher en lui le plus beau des joyaux... Il suffit d'avoir les bons outils pour en faire jaillir les plus beaux éclats. 

Aidez-moi à retrouver ceux que j’aime!


 

Nos précieux commanditaires :  

Le coût des billets est déterminés par la quantité et la générosité de nos commanditaires; 

dites-leur ''merci'' en les encourageant tout au long de l'année.



.

  

 

Nous sommes ouvert au suggestion ou commentaire,

en autant que vous répondez OUI à ces trois questions.   (extrait du livre, apprendre à choisir.)


Ce que tu vas me dire,  est-ce que c’est vrai ?  est-ce que c’est bien ?   est-ce que c’est utile ?